Veuillez patienter...

Continuer mes achats
Passer ma commande

Vous pouvez commander dès à présent pour Noël. Attention fin des commandes le mercredi 19/12. Pour plus d'information cliquez ici

Trois cousins

Un savoir-faire 


transmis 


de génération 


en génération  

×

Créer un compte

Mes Informations

Login Datas

or login

First name is required!
Last name is required!
First name is not valid!
Last name is not valid!
This is not an email address!
Veuillez renseigner une adresse email
This email is already registered!
Veuillez renseigner votre mot de passe
Enter a valid password!
Please enter 6 or more characters!
Please enter 16 or less characters!
Passwords are not same!
Terms and Conditions are required!
Mauvais Email ou Mot de passe

Maxime, Caroline et Benjamin sont trois cousins et entrepreneurs à s’être lancés dans l’aventure Ô’Poisson. Loin d’être un hasard mais plutôt une évidence, ce projet est la continuité d’une histoire familiale qui a débuté il y a plus de 50 ans.



1960 L'Histoire commence avec Gaston Hennequin sur l'Île d'Yeu

Mécanicien marin de métier, à la suite d’un problème de santé, Gaston décide de se tourner vers le poisson.

A la place du café de sa grand-mère, avec son épouse Andrée, il ouvre sa première poissonnerie sur le Port de l’Ile d’Yeu.

Il sillonne également les bourgs de l’Ile au volant de son triporteur pour vendre les arrivages du jour.

1960
1965
1965 Mimi, la cousine Nantaise poissonnière

Mimi, cousine germaine de Gaston, prend le large vers la région nantaise avec son mari Jean Claude Orsonneau, ancien marin.

Ils ouvrent leur première poissonnière dans le quartier des Thébaudières.

1974 Des activités florissantes

Le succès grandit pour les deux cousins, Mimi et Gaston. Ils ont le sens du commerce et les clients sont enthousiastes devant la qualité des produits.

Pour répondre à la demande des estivants de plus en plus nombreux, Gaston ouvre, une seconde poissonnerie au bourg de St Sauveur toujours sur l’Ile.

1974
80’s
80’s Passage de flambeau à la deuxième génération

Les bottes aux pieds depuis tout petit, leurs enfants respectifs les épaulent au quotidien dans les boutiques.

Ils décident, chacun à leur tour, de les rejoindre dans leur aventure.

La « Maison Hennequin » est née.

90’s Chaque enfant à la barre de son propre navire

Pascal Hennequin, l’aîné, achète le poisson sur le Port de l’Ile d’Yeu et de Vendée.

Yannick et Marie-Jo Hennequin le vendent dans les poissonneries de l’Ile et Christine, fille de Mimi, dans sa poissonnerie à Nantes avec son mari Yves. 

Bernard Hennequin le cuisine et le transforme avec une activité de conserverie sur l’Ile d’Yeu.

90’s
2014
2014 Ô’Poisson créé par la 3ème génération

Baignés eux aussi depuis leur enfance dans le poisson, Maxime (fils de Christine), Caroline (fille de Pascal), Benjamin (fils de Marie-Jo) veulent faire perdurer l’histoire en la racontant différemment.

Les mœurs évoluent. Le e-commerce bat son plein. Les clients sont à la recherche de bons produits avec une réelle transparence, du service, et de la flexibilité. 

Les trois cousins ont pris conscience de ces changements, la poissonnerie 2.0 « Ô’Poisson » est née.

2018 Encore plus près des pêcheurs

Basée jusqu’alors sur la région nantaise, l’équipe Ô’Poisson ressent le besoin de se rapprocher des pêcheurs et de la mer pour être encore plus «en direct» et ainsi gagner en fraîcheur. 

En janvier, fermeture des locaux à Nantes et emménagement sur le Port de pêche des Sables d’Olonne, sous la Criée. 

2018

Haut de page